Imprimer
PDF

Gazon maudit ? Le gazon synthétique est montré du doigt

stade-velodrome

Le sempiternel débat entre la pelouse naturelle et le gazon synthétique refait surface dans l’actualité.

Et pour cause, Le laboratoire de biomécanique de l’École nationale supérieure des arts et métiers (Ensam), vient de mettre en évidence les dangers des pelouses synthétiques pour la santé des sportifs.

Comment cette affirmation a-t-elle était démontrée ? Natural Grass a financé une étude réalisée par L’Ensam pour étudier les conséquences des chocs qui se produisent lors des impulsions (de joueurs) sur trois pelouses différentes : naturelle, synthétique, hybride. Ces trois pelouses ont été réalisées dans des conditions optimales et ont bénéficié du même entretien, plusieurs fois par semaine.

Plusieurs tests ont été effectués pour étudier la relation d’échange entre chaque pelouse et les impulsions de joueur. Les constats sont les suivants : aucune différence notable sur les temps d’appui et sur les vitesses de passage entre les trois surfaces. Cependant une différence significative a été perçue lors des chargements intersgementaires – c’est-à-dire, ce qui est en rapport avec les rotations des genoux. En chiffres, les risques de blessures augmentent de 36 % pour la rotation interne, sur le synthétique par rapport au terrain hybride, et de 43% pour la rotation externe.

Un responsable du gazon synthétique a été interrogé sur cette différence : Benoît Dolé, responsable du secteur Ouest d’Envirosport, fournisseur du synthétique à Lorient, reconnaît que « les sensations sont complètement différentes, la façon d’appréhender le jeu, de défendre, d’attaquer aussi. »Et ajoute « Samedi, lors du match ¬Lorient-Monaco (2-2), on a eu un jeu fluide, rapide, des buts et pas de blessures. »

Si finalement les risques de blessures tenaient plus au comportement imprévisible des joueurs, qu’au type de terrain ? Tous les professionnels du milieu seront d’accord avec cette assertion : il est préférable de jouer sur un terrain synthétique de bonne qualité, plutôt que sur une pelouse naturelle abîmée.

L’étude réalisée par l’Ensam sera bientôt publiée dans la revue américaine Sport Medecine, avant d’être présentée au congrès médical de la FIFA, qui se déroulera à Milan en mars prochain.

Source : http://www.naturalgrass.com/
Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com





Choisissez votre gazon !

Choixdugazon.org, la nouvelle plateforme en ligne destinée aux professionnels du gazon !

Sélectionnez et comparez les variétés du catalogue Français sur le site www.choixdugazon.org


La SFG vous propose

Dans le cadre de l’amélioration des pelouses sportives en gazon naturel, la SFG a élaboré un cahier des charges en 15 points dont le premier concerne la présence d’un référent pelouse sur les installations sportives dument formé. Ce cahier des charges a pour vocation d’aider et de guider facilement les gestionnaires dans la conduite du gazon pour obtenir une aire de jeux permettant aux acteurs sportifs d’évoluer en toute sécurité et de pratiquer leur activité sportive dans de bonnes conditions.

Jean-Marc Lecourt – Président
Bénédicte Major-Ratel - Directrice

Rejoignez la SFG sur Facebook

Coordonnées & Contact

Société Française des Gazons
44 Rue du Louvre 75001 PARIS

Tél./Fax : 01.40.26.45.66
contact@gazonsfg.org

Contacter la SFG


La SFG est déclarée en tant qu’Organisme de Formation sous le numéro 11921397592 auprès du Préfet de la région Ile-de-France