Imprimer
PDF

Edito d’informations n° 2018-07 – Septembre 2018 : Et si on en parlait ...

sfg edito 2018

Edito d’informations n° 2018-07 – Septembre 2018 : Et si on en parlait ...

Le Gazon et l’Eau par Christophe Subileau

Comme beaucoup d’organismes vivants le gazon a besoins d’eau pour son bon développement. L’eau entre pour la composition des tissus pour 75 à 90 %.

Les besoins en eau sont variables, selon la destination du gazon (gazon d’ornement, d’agrément, de végétalisation, sportif), le choix des graminées à gazons (RGA, Fétuque rouge traçante, ½ traçante, gazonnante, fétuque élevée, agrostide, chiendent, pâturin des prés, etc.….), leur environnement (ensoleillé, ombragé voir couvert pout certain stade, ventilé), le type de sol (argileux, sableux, etc.…), la zone géographique (Sud-Est, Sud-Ouest, Nord, Est, Ouest de la France, etc.….).

Pour les gazons, la saison des pluies et la saison de végétation ne correspondent pas. Même sous climat tempéré à pluviométrie plus ou moins répartie sur l’année, les graminées reçoivent entre novembre et mai plus de pluie qu’entre mai et novembre, tandis que les gazons ont besoin de la quasi-totalité de l’eau qui leur est nécessaire au cours de cette dernière période. Deux phases d’humidité, l’une excédentaire l’autre déficitaire se partagent ainsi l’année de végétation du gazon. Le sol devra être capable de servir de volant entre ces deux périodes, en stockant en profondeur l’eau excédentaire qui s’écoule par gravité, pour remonter vers les racines du gazon (la capillarité) en période de manque d’eau.

Selon le type de gazon (agrément/ornement ou sportif) et le type de sol, le contrôle de ces flux d’eau, par le drainage et l’arrosage est nécessaire.

Chaque fois que l’humidité du sol demeure, pendant plusieurs jours à plusieurs semaines, supérieure à la capacité au champ, autrement dit chaque fois que l’eau de gravité ne s’écoule plus, on peut dire qu’il y a excès d’eau. Les effets sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol entraînent des conséquences sur la croissance du gazon. En effet, l’excès d’eau favorise la déstructuration du substrat, diminue l’aération des sols, accélère la décalcification et l’acidification (lessivage de cations Ca ++), appauvrit les réserves nutritives (cations) du sol par lessivage et rend le sol réducteur (eutrophisation, absence d’oxygène). L’excès d’eau nuit aux propriétés biologiques sol en ralentissant la décomposition des matières organiques et freine leur minéralisation. L’excès d’eau limite le développement des gazons et leur nutrition par les racines et provoque leur asphyxie (par compaction, eutrophisation et fermentation anaérobies, anéantissement des micro-organismes racinaires aérobies). Enfin, l’excès d’eau favorise la prolifération d’une flore et d’une faune défavorables au gazon (mauvaises herbes ou herbes indésirables, maladies cryptogamiques).

L’excès d’eau est donc défavorable pour les gazons. C’est donc pour cela que la mise en œuvre d’un dispositif de drainage est en général nécessaire, pour l’assainissement de surface et l’évacuation de l’eau en profondeur (ayant pénétré dans le substrat) vers l’extérieur de la zone de culture du gazon.

Pour lire la suite, cliquer sur : Télécharger Edito d’informations n° 2018-07 – Septembre 2018 : Et si on en parlait ...icone_pdf2

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com



Choisissez votre gazon !

Choixdugazon.org, la nouvelle plateforme en ligne destinée aux professionnels du gazon !

Sélectionnez et comparez les variétés du catalogue Français sur le site www.choixdugazon.org


La SFG vous propose

Dans le cadre de l’amélioration des pelouses sportives en gazon naturel, la SFG a élaboré un cahier des charges en 15 points dont le premier concerne la présence d’un référent pelouse sur les installations sportives dument formé. Ce cahier des charges a pour vocation d’aider et de guider facilement les gestionnaires dans la conduite du gazon pour obtenir une aire de jeux permettant aux acteurs sportifs d’évoluer en toute sécurité et de pratiquer leur activité sportive dans de bonnes conditions.

Jean-Marc Lecourt – Président
Bénédicte Major-Ratel - Directrice

Rejoignez la SFG sur Facebook

Coordonnées & Contact

Société Française des Gazons
44 Rue du Louvre 75001 PARIS

Tél./Fax : 01.40.26.45.66
contact@gazonsfg.org

Contacter la SFG


La SFG est déclarée en tant qu’Organisme de Formation sous le numéro 11921397592 auprès du Préfet de la région Ile-de-France