Imprimer

Le synthétique de Lorient ne tient pas toutes ses promesses

tondeuse

La pelouse naturelle et le gazon synthétique nourrissent le sempiternel débat de leurs qualités respectives avec le stade de Lorient.



La Municipalité  envisage de remplacer  le revêtement du stade de Moustoir d’ici 2016 pour la somme de 500 mille euros. Un changement qui n’aurait pas dû s’envisager avant 2018 pour les contribuables.
En 2010 lorsque le gazon synthétique est mis en place, sa durée de vie était estimée à 8 ans. Mais voilà, si le gazon synthétique résiste au froid et aux intempéries, sa fibre offre parfois moins de résistance aux piétinements des joueurs. 
C’est ce qui se produit actuellement sur le stade de Lorient, le haut de la fibre s’est aplani plus rapidement que prévu. Ainsi le roulé du ballon accélère trop et le jeu s’en trouve modifié. 
Selon l'entraîneur, Sylvain Ripoll, « le gazon synthétique est beaucoup moins bien qu’avant ». Il milite pour un compromis, qui semble être une solution idéale : le gazon hybride. Problème, le coût de la mise en place qui pourrait dissuader les plus fervents défenseurs: 1,2 million d'euros. Si le débat est lancé rien n’est encore décidé pour 2016.
Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com


Tags: stade de lorient  stade de moustoir  gazon synthétique