Imprimer

Edito d’informations n° 2018-04 – Avril 2018 : Et si on en parlait ...

sfg edito 2018

Edito d’informations n° 2018-04 – Avril 2018 : Et si on en parlait ...

ENHERBER POUR MOINS DESHERBER

Enherber pour moins désherber, voilà une formule qui paraît à première vue paradoxale. Et pourtant ...

Les témoignages des collectivités qui ont choisi de privilégier l’enherbement dans l’aménagement de leurs espaces publics concordent. Il s’agit d’un choix rationnel, générateur d’économies et de bien-être. Il permet à la fois de surmonter les difficultés générées par l’interdiction des produits phytosanitaires de synthèse et de répondre à l’aspiration de nos concitoyens à une présence accrue du végétal dans les espaces urbains.

Mais pour se déployer avec efficacité, deux conditions doivent être réunies.

  • D’une part, la capacité pour les utilisateurs finaux, particuliers ou collectivités, à faire les bons choix. Semer le bon gazon, au bon endroit, au bon moment nécessite des connaissances agronomiques qui manquent encore trop souvent et peut amener des déceptions.
  • D’autre part, des variétés de gazon performantes. Des progrès énormes ont déjà été accomplis ces dernières années grâce à la recherche de l’industrie semencière et du progrès génétique. D’autres sont attendus pour demain pour que chacun puisse avoir accès aux variétés adaptées à sa situation et ses besoins avec de nouvelles pratiques culturales.

Ces problématiques concernent en premier lieu le gazon, mais plus largement tous les professionnels du végétal. Il est plus que jamais nécessaire que tous les acteurs de ces filières travaillent de concert pour des espaces urbains plus verts ... dans tous les sens du terme.

Télécharger Edito d’informations n° 2018-04 – Avril 2018 : Et si on en parlait ...icone_pdf2

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com