Imprimer

Etymologie du mot gazon

D’après le Robert, Dictionnaire Historique de la Langue Française
sous la direction d’Alain Rey


Gazon : n.m est une réfection (fin XVIe s.) de gason (1213), aboutissement de wason (1178) , issu du francisque waso « motte de terre couverte d’herbe », restitué d’après l’ancien haut allemand waso et le moyen néerlandais wase (cf. allemand Rasen, Wasen « gazon »). Le mot a été introduit comme terme juridique dans la Gallo-Romanie : lors d’une investiture , les Francs offraient une paire de gants et une motte de terre, symbole de la remise d’une terre.

Gazon désigne (1178) une motte de terre couverte d’herbe (emploi technique : un , des gazons) : par extension le gazon désigne une herbe courte et fine (fin XIVe s.) et la surface qui en est couverte (1690 ; 1865 : « pelouse artificielle »). Gazon s’emploie familièrement pour « cheveux » (XVIIIe s., « perruque »).    

Le dérivé GAZONNER v., réfection (132) de wasonner (1295) « lever des mottes de terre » , signifie « revêtir de gazon » et « pousser en gazon » (1862, intr.), « se couvrir de gazon » (1874). Il a deux dérivés, GAZONNAGE n.m (av.1683) et GAZONNEMENT n.m (1701). Le verbe a servi à former DEGAZONNER v.tr (1863), d’où DEGAZONNAGE n.m (1922) qui l’a emporté sur dégazonnement (1863). REGAZONNER v.tr. est aussi ancien que le verbe simple, sous la forme rewasonner (v.1328). Un autre dérivé de gazon, GAZONNEUX,EUSE adj. (1791 ;1611,glasonneux) est rare ; GAZONNIER n.m (1955) est un terme technique.

5675643_blog


Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com


Tags: etymologie  gazonner  gazonnage  gazonnement  degazonner